mercredi 3 mars 2010

424 - Reçu de Michel Kervoelen

" Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets:
Homme,nul n'a sondé le fond de tes abîmes;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets . "
-
Charles Baudelaire " Les Fleurs du mal . " Merci Michel pour ce :
Grenelle de la mer
Entre espoir et dépotoir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire